Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Messages à caractères racistes de policiers : Un 2eme groupe Facebook de 9000 membres découvert par Streetpress

par A . Dadi 9 Juin 2020, 15:41 INFOS INTERNATIONALES

C'est le deuxième de ce type à être identifié en quelques jours. et toujours du fait du site d'information Streetpress.

Cela serait 9 000 personnes – « pour beaucoup membres des forces de l’ordre » , qui seraient concernées selon Streetpress.

Le nom de ce deuxième groupe : « FDO 22 unis », est seulement accessible par une sorte de cooptation, en étant "invité"par l'un des membres, c'est pourquoi il est masqué et donc non visible du reste des personnes connectées sur facebook

Il est à signalé que c'est une membre des forces de l’ordre, désabusé par le racisme qui mine l’institution policière, qui a révélé à Streetpress. l'existence de cet autre groupe.

Le site d'information n'a pas pu pénétrer ce groupe rassemblant plus de 9000 membres mais à pu obtenir plusieurs captures d'écran des d'écrits posté.

On peut y lire ce qui suit, à propos du jeune préadolescent ( voir vidéo bas de page) qui aurait été violemment passé à tabac par des policiers et ayant subi de graves blessures à la mâchoire et à l’œil qui lui ont valu 30 jours d'interruption totale de travail (ITT) :

« Bah voilà, il va rentrer dans le droit chemin. Car comme on dit, gentil n’a qu’un oeil », et d'autres cons-citoyens de ce groupe écriront aussi : 

« Fallait lui empéguer les deux yeux, ça aurait fait un antivol ». « Fallait lui empéguer les deux yeux, ça aurait fait un antivol » 

« Bien fait pour sa sale gueule ! #Jesuistrottoir »

« Encore une bavure (des parents pour avoir chié ce connard) »

« S’il tout plé missiou moi pas volor » écrit un autre et alors qu'une personne lui signale que le prénom de la mère du jeune pré-ados est d'origine serbe, une personne ajoutera « Vu la tronche, c’est du rom de Serbie, ils en sont infestés dans les pays de l’Est. »

Vous pouvez voir la suite du compte rendu de l’enquête de Streetpress en cliquant sur le lien du site ci-dessous

Gabriel, 14 ans, une partie de son visage fracassé après une interpellation, s'exprime pour la première fois. Cet jeune...

Publiée par ICI Vénissieux sur Samedi 6 juin 2020
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page