Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Shaimaa al Sabbagh : Victime "symbole" de la dictature totale,d'Abdel Fattah al Sissi et pourtant la France continue à armer le gouvernement dictatoriale Egyptien !!

par A . Dadi 26 Janvier 2015, 22:26 INFOS INTERNATIONALES I

Shaimaa al Sabbagh : Victime "symbole" de la dictature totale,d'Abdel Fattah al Sissi et pourtant la France continue à armer le gouvernement dictatoriale Egyptien !!

Que les victimes soient comme shaima al sabbagh la brave , de gauche ou islamistes pro-morsi ou autres,il est inacceptable que notre gouvernement ,nos politiques puissent rester silencieux ou dans la posture de forme face à de tels agissements....qui perdurent !

Le monde arabe,son peuple à besoin de l'aide de tous les démocrates et humanistes,sans faire aucuns ostracisme sur l'appartenance politique des victimes,des oppressés!

Aujourd'hui il s'agit de l’Égypte ,du général Abdel Fattah al Sissi et de la vingtaine de morts civils de ce 25 janvier,des milliers auparavant .

«En quatre ans, rien n'a changé: les mêmes armes qui ont tué les manifestants de 2011 tuent aujourd'hui les derniers protestataires», déplore Tarek Negeida, membre du Courant Populaire, autre parti d'opposition, cité par Le Figaro

C'est ainsi , la même histoire politique violente qui se répète dans le monde arabe,celle de despotes dont les régimes ont été hypocritement reconnus par nos gouvernants,des fois même armés,fournis en matériel de répression policière,militaire..

Des intérêts d’accaparement,de contrôle des énergies ou de territoire au positionnement géostratégiques ,font payer au monde arabe et apparentés,à toutes ces populations civils ,très chèrement leur malheur d’être né sur des espaces territoriaux convoités tant économiquement,que politiquement.

Trop d'incohérences,"d'épisodes", dans la politique étrangère de notre pays,la France,démontre au minimum une connivence ,au pire un soutient politique à ces autocrates.

Encore dernièrement lors de la marche rassemblant des chefs d'états ,autour de François Hollande,en réaction à l’attentat terroriste contre le journal "Charlie Hebdo".

Il y avait de véritables démocrates mais aussi beaucoup de dictateurs même le premier ministre d'un pays colonisateur et criminel...

Nous sommes devenu les sbires des Etats-unis,l'appartenance à l'Otan nous à emprisonner dans une stratégie géopolitique qui va à l'encontre de nos intérêts réels.

Nous n'avons plus d'indépendance politique à l'internationale,plus cette force de justesse qui faisait la grandeur de la politique étrangère Française,le président Jacques Chirac en dehors de sa politique nationale qui peut certainement être critiquée,à été le dernier pour moi à sauver le minimum l'honneur de la France.

Dans le "cas de figure" de l’Égypte et sous d'autres formes mais dans le même but avec certains pays voisins(Syrie,Turquie,..),est-ce vraiment la démocratie et ses valeurs qui nous intéresse,nous l'occident ? ou le flux de pétrole,de gaz, à bon marché,ainsi que le maintien de la supériorité militaire de l'état d'Israël?

La géopolitique,la politique étrangère Française qui en découle,doit faire parti de cette grande réflexion politique,ce questionnement nationale autour de l'extrémisme qui est lié à ces dictatures arabes and co , ce pays colonialiste qu'est l'état Israélien envers le peuple palestinien ,c'est indéniable.

Cette démarche ne visant surtout pas à justifiée ce qui ne l'est pas , mais de participe en toute clairvoyance à comprendre à quels mécanisme de construction il répond,

Parmi les réponses aux : comment ? pourquoi ? par qu'elles "aides"?, il naît, existe,se construit,se propage dans certains territoire,gangrène des consciences dans le monde ,il faut que nous regardions en face la vérité ,de la réalité géopolitique.

Elle n'est pas la seule clefs d'explication mais l'une des plus essentielles...sinon, nous n'aurons droit dans le "débat nationale" actuel (:qui est plus médiatique qu'autre chose) , qu'a des gesticulation politiques et autres plans éducatifs bricolés,énième plan banlieue..etc..,et les extrémismes de toutes formes: politiques ,religieux,ultra-laïques fascisants.. nous submergeront .

Nous aurons encore beaucoup de victimes comme shaima al sabbagh ,la bas mais aussi ici.

Il faut que la France renoue avec son esprit humanisme emprunt de justice,rayonne à nouveau à l'internationale,en (re)devenant l'axe du "juste".

Ainsi faire c'est aider la Démocratie véritable à exister dans ces pays,donner la possibilité à l'espoir politique cartésien,réfléchie, de triompher des haines.

Pour ICIVénissieux A.A.Dadi

A tous les démocrates humanistes,religieux politiques pacifistes,journalistes...humains....mort injustement.

Le contrat de vente du Rafale à l’Egypte décryptée cinq questions

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian se rend, lundi 16 février, au Caire pour signer, dans l’après-midi, avec le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, la première vente du Rafale à l’exportation, dans un contexte géopolitique tendu.

Cette signature officielle intervient alors que les avions de combat égyptiens ont bombardé, lundi, des positions de l’Etat islamique (EI) en Libye, quelques heures après la revendication par cette organisation jihadiste de la décapitation de 21 Égyptiens.

Quelques heures avant le déplacement de M. Le Drian, le président égyptien a eu un entretien téléphonique avec François Hollande. Les deux chefs d’Etat ont notamment souhaité que le Conseil de sécurité de l’Onu se saisisse de la situation en Libye.

  • En quoi consiste le contrat signé avec l’Égypte ?

Évalué à 5,2 milliards d’euros, ce contrat comprend en réalité cinq contrats différents, dont trois majeurs : la vente de 24 Rafale pour Dassault Aviation ; celle d’une frégate multimission FREMM, fabriquée par DCNS ; et la vente de missiles air-air Mica et de croisière Scalp, produits par MBDA et Sagem.

À ces contrats principaux s’en ajoutent deux autres : l’un avec Sagem, pour les missiles air-sol 2ASM ; l’autre avec Lacroix, concernant les systèmes de leurre du Rafale.

Lire aussi : La vente du Rafale au Caire bouclée en un temps record

  • Comment l’Égypte finance-t-elle ces achats ?

L’Égypte a conçu un montage mêlant ses ressources propres, pour plus de 50 % du montant, et un emprunt, souscrit auprès d’un pool de banques français, pour le restant. « La Coface, donc la France, garantira 100 % de l’emprunt bancaire à des taux acceptables, similaires à ceux pratiqués pour un pays européen », a détaillé, vendredi 13 février, le ministère de la Défense.

Le premier acompte égyptien, estimé à 500 millions d’euros, sera versé « d’ici deux à trois semaines », selon le ministère. Ce versement « doit être rapide » pour que l’Égypte puisse faire voler le Rafale et faire naviguer la FREMM le 5 août, lors de l’inauguration de l’élargissement du canal de Suez.

Pour son « apport personnel », Le Caire devrait en réalité compter sur l’aide financière de l’Arabie Saoudite et des Émirats. L’histoire se répéterait donc car, quand, dans les années 1970, les Égyptiens avaient acheté leurs premiers avions de chasse français (des Mirage 5), c’est déjà Ryad, qui avait apporté le financement. Le premier avion avait d’ailleurs été livré avec la cocarde saoudienne, celle-ci ayant ensuite été remplacée par les couleurs égyptiennes.


POUR LIRE LA SUITE ,CLIQUER SUR LE LIEN CI-DESSOUS. MERCI
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page